Accueil
       Contact              


Les types de modems










Hard modem  Ce sont des modems qui font eux-même tout le travail de décodage des signaux qui transitent par la ligne de téléphone. Ils transmettent à l'ordinateur un résultat fini, juste les bytes qui constituent les textes, images ou sons. Ce sont parfois des modems standards, parfois des winmodems.

Soft modem  Ce sont des modems qui ne contiennent pas l'électronique nécessaire pour décoder les signaux de la ligne de téléphone. C'est le processeur de l'ordinateur qui s'en charge. Il est donc nécessaire que ce processeur soit suffisamment puissant. Il faut au moins un Pentium. De préférence au moins un Pentium 200 MHz, sinon l'ordinateur sera trop ralenti quand le modem fonctionne. Ce sont toujours des winmodems.



Modem interne  Une carte ISA ou PCI que l'on insère dans l'ordinateur. Sa face arrière présente au minimum le connecteur pour la ligne de téléphone. Certaines cartes présentent un connecteur supplémentaire sur lequel on peut brancher le téléphone (au lieu d'utiliser un raccord en T). Certaines cartes ont des connecteurs pour un micro et un casque audio, pour certaines fonctions qui impliquent la parole.

Modem externe  Un petit boîtier avec un interrupteur et des LED sur sa face avant, qui se raccorde à l'ordinateur soit par un port RS/232 (port série COM1 ou COM2), soit par un raccord USB. Ils sont en général fournis avec un petit transformateur 220 V.



Modem standard  Ce sont des modems qui peuvent échanger des signaux "Hayes" avec l'ordinateur. Par définition ce sont toujours des hard modems. Tous les ordinateurs, que ce soit Mac, Windows ou Linux, sont capables de converser avec ce type de modem. Aucune disquette ou CD-ROM d'installation n'est nécessaire, même si certains modems standards sont fournis avec. Le modem peut être configuré sur l'ordinateur en utilisant les logiciels de base propres à l'ordinateur. [Si c'est un modem interne, alors il contient une puce électronique qui fonctionne comme un port RS/232 (COM1, COM2, COM3 ou COM4). Dans ce cas il faut que le port série correspondant de l'ordinateur soit désactivé (par le BIOS, en tapant Del au démarrage). Il faut parfois aussi veiller à ce que les jumpers sur le modem interne choisissent le bon port série. Si la souris est sur COM1, alors il faut que le modem se fasse passer pour COM2. Et désactiver le port COM2 de l'ordinateur. Il est souvent pratique de faire passer un modem interne standard pour COM3 ou COM4, mais cela ne fonctionne pas toujours. Parfois il n'y a pas de jumper sur le modem mais le réglage peut être fait à partir de Windows ou de Linux (si le modem est Plug & Play).]

Winmodem  Ce sont des modems, hard ou soft, presque toujours internes, qui sont bricolés par un constructeur et qui ne peuvent fonctionner que si on a installé dans l'ordinateur les drivers qui se trouvent sur une disquette ou un CD-ROM fourni avec le modem. Comme ces drivers n'existent actuellement en général que pour Windows, ces modems ne fonctionnent donc qu'avec Windows. Parfois ils ne fonctionnent même qu'avec une version bien précise de Windows. Les drivers peuvent en général aussi être téléchargés par Internet, sur le site du constructeur du modem, sur le site du constructeur de la puce électronique principale sur modem, ou sur un site dédié aux drivers. Il existe également des sites qui donnent des listes avec quels modems sont des winmodems et quels modems sont des modems standards.






Eric Brasseur   - 30 juillet 2001